Actualité: Harmonisation des Tables Thérapeutiques

L’oxygénothérapie hyperbare (OHB) consiste en la respiration d’oxygène à une pression supérieure à la pression atmosphérique ambiante. Les indications retenues par les conférences de consensus internationales sont validées pour des niveaux de pression thérapeutique compris entre 2 et 4 atmosphères absolues (ATA) pendant une à plusieurs heures. La pression de la séance, la pression inhalée d’oxygène et la durée de la séance doivent être conformes à l’état de l’art. Après enquête auprès des différents centres hyperbares francophones, effectuée par l’équipe de Marseille en 2019, nous constatons, pour les tables d’oxygénothérapie hyperbare utilisées pour les indications médicales électives, une diversité de pratiques.

Ces différences tant sur les vitesses de compression et décompression, la pression utilisée, la durée, et le pause à l’air, représentent un frein, entre autre, à d’éventuels projets de recherche multicentrique.

Cependant l’enquête, montre que nos pratiques ne sont pas si éloignées et que ces différences impactent très peu l’effet attendu. Il semble important de proposer une harmonisation de ces tables tout en prenant compte les différences subtiles de protocoles de service et de les regrouper dans un modèle proposable uniforme, que l’on peut définir comme oxygénothérapie hyperbare « standard » ou OHB standard qui concerne les indications chroniques (hors urgences) avec des niveaux de pression thérapeutique compris entre 2 et 2,5 ATA.

Ce document résulte du travail conjoint des sociétés savantes, des centres hyperbares et des spécialistes de la médecine hyperbare signataires.

Tables Thérapeutiques pour conditions médicales électives (OHB Standard)